Deuxième édition du Morbihan Paddle Trophy Ouest-France

>> Toutes les actus

Pour la deuxième édition du Morbihan Paddle Trophy Ouest-France, Zanzibar est de nouveau partenaire et produira également cette année tous les chasubles des participants.

" La deuxième édition du Morbihan Paddle Trophy Ouest-France sera organisée les 13 et 14 juin 2015, dans le Golfe du Morbihan.

La première édition, qui a eu lieu fin août 2014, a connu un succès d’une ampleur surprenante, aussi bien par le nombre de participants que par celui des spectateurs et par l’ambiance qui a régné pendant deux jours à Vannes et dans le Golfe. 

Au salon nautique de Paris, l’organisateur, Gérard FUSIL, a présenté l’épreuve 2015 et souligné les ambitions qu’il nourrit pour cette manifestation.

 - Vous vous attendiez à un tel succès pour la première édition ?

Gérard Fusil - Je l’espérais ! La pratique est assez nouvelle en France mais je savais qu’elle présentait de grandes qualités pour un tel rassemblement. D’abord, elle est très transversale : homme femme, enfants, jeunes,MORBIHAN PADDLE TROPHY OUEST FRANCE moins jeunes, grands sportifs ou petits sportifs, voire non-sportifs, sont capables de tenir debout sur une planche et de se faire plaisir très rapidement, exactement comme à vélo. Ensuite, cette pratique est facile à mettre en œuvre. Une planche se transporte aisément, surtout les gonflables, et un modèle simple et bon marché permet déjà de s’amuser. La mise à l’eau est un jeu d’enfant, l’équipement de base, maillot de bain et pagaie, est abordable !

A ces qualités est venu s’ajouter quelque chose que je ne soupçonnais pas : le plaisir de naviguer ensemble. Le Stand-Up Paddle est un sport très social. Bien que la pratique soit individuelle, on s’amuse bien ensemble, on parle, on se rencontre. Le contact est facile et immédiat à l’américaine.

De ce fait, beaucoup de débutants ont osé se lancer parmi les 123 concurrents partis de Baden sur les 12 km du parcours Raiders. Comme il n’y a eu qu’un seul abandon, je pense qu’en 2015 tous les adeptes, même les plus novices, auront l’audace de nous rejoindre. Parmi les 77 concurrents qui ont effectué le parcours de 24 Km Port-Navalo Vannes, il y avait quelques-uns des meilleurs français. Nous aurons, en principe, tous les meilleurs français en 2015 et quelques grands champions étrangers également.

 

 - Et vous ajoutez une course dans la course.

G.F - Il y a un fort engouement des jeunes pour le StandUp Paddle. Nous voulons donc que, eux aussi aient l’occasion de se faire vraiment plaisir. Tout le monde court ensemble. Les élites avec les néophytes. Les moins de 15 ans pourront se frotter aux champions. Comme l’an dernier, les «Elites» partiront de Port-Navalo, mais de la Grande Plage, face à la vague, pour renter dans le gros courant dans le Golfe du Morbihan. Les raiders, eux, s’élanceront lorsque les « Elite » vireront une bouée proche leur ligne de départ à Baden-Toulindac. Idem pour les jeunes qui quitteront Arradon au passage des champions et pourront effectuer un bout de parcours avec eux.  

                                                                                                                      

 - La météo fait partie de vos partenaires ?

G.F.- Nous avons du mal à nous mettre d’accord sur le contrat ! C’est vrai que la météo joue un rôle important. Mais cette fête du StandUp Paddle dure deux jours, avec un samedi de « runs » et autres animations à Vannes. Nous avons donc travaillé, avec notre très expérimenté Directeur de Course, Patrice REMOIVILLE, sur des plans B, C et D. Nous essayons de tout prévoir pour que la course demeure  « fun », avec des vents et des courants portants en cas de surprise météo. Cela veut dire que nous devons être capables d’adapter notre logistique à des modifications de parcours rendues nécessaires par des vents capricieux. Comme la météo est en principe très fiable à 48 heures, nous devrions pouvoir réagir à temps et prévenir les concurrents par Ouest-France d’abord et par les radios mais aussi  par mail, Facebook et  Twitter. Il faudra qu’ils soient tous « followers ».

Cela étant ce n’est pas évident en organisation car, pour la deuxième édition, nous aurons un gros village sur l’esplanade du port de Vannes, des festivités le soir, des arrivées sur les cales de fond de port au milieu du public. Je préférerais nettement beau temps belle mer, et soleil jusque 22 heures puisque nous serons dans les plus longs jours de l’année.

 

MORBIHAN PADDLE TROPHY OUEST FRANCE - Vous en demandez beaucoup !

G.F.- Je crois énormément dans le StandUp Paddle. Ce n’est pas une mode. C’est une pratique qui accompagne une nouvelle façon de vivre, un peu comme le VTT qui est apparu au début des années 90. Ces pratiques satisfont un besoin de nature, de vie ensemble, de déplacement doux et simple, de découverte, d’entrée facile dans des lieux proches de nous mais qui restaient étrangers. Il se trouve que le Golfe du Morbihan est idéal pour le SUP. Nous y sommes en mer, mais protégés. C’est beau, c’est grand et c’est accessible. Les côtes, les petites cités, les îles et les courants en font un monde merveilleux. Avec ces ingrédients et la meilleure organisation possible nous devons réussir une fête sportive annuelle incomparable."